Deux nouvelles publications à propos de la question ukrainienne

“Les enjeux de l’autocéphalie de l’Eglise ukrainienne pour la Russie”, Russie 2019. Regard de l’Observatoire franco-russe, 2019, pp.91-94

La superposition, voire la combinaison, des dimensions religieuses et séculières nécessite un décryptage qui ne saurait les isoler. Pour la Russie, l’indépendance ecclésiale de l’Ukraine est une provocation au niveau tant local et régional que mondial. Mais avant d’analyser les défis de cette nouvelle réalité pour Moscou, il convient de décrire rapidement les éléments ayant conduit à la création de la quinzième Église orthodoxe autocéphale.

“L’Eglise orthodoxe d’Ukraine: les enjeux d’une indépendance ecclésiale”, Diplomatie, Affaires Stratégiques et relations internationales, n°100, septembre-octobre 2019, pp.12-16

Établie en janvier 2019, l’Église orthodoxe d’Ukraine, quinzième Église orthodoxe autocéphale dans le monde, peine pour l’instant à s’imposer face à l’opposition russe. Cette question ukrainienne est l’expression d’une fusion du politique et du religieux recouvrant de nombreux enjeux, aussi bien locaux qu’internationaux.

Advertisements