Augustana Græca. Sa réception orthodoxe au XVIe siècle (Postface)

ETR_0921_L204.jpeg

Résumé :

Bien que l’orthodoxie semble indifférente au vent réformateur qui souffle sur l’Europe du XVIe siècle, la version grecque de la principale confession du luthéranisme renforce, moins de trente ans après la Diète d’Augsbourg tenue en 1530, l’intérêt théologico-politique de hautes figures du protestantisme pour l’Orient chrétien. Aussi l’objet de cette postface consiste-t-il à évaluer la place de la version grecque de la Confession d’Augsbourg dans les relations luthéro-orthodoxes du XVIe siècle à partir des préparatifs ayant accompagné l’élaboration de l’Augustana Græca et sa réception.

Etudes théologiques et religieuses 92(2017/1), pp.329-339

Au sommaire de la Revue.

Advertisements