“L’évolution du paradigme minoritaire des musulmans de Chypre dans la construction de la République de Chypre (1960)”

Résumé

Cet article s’intéresse au processus d’intégration régionale de la minorité musulmane de Chypre et de ses métamorphoses. En effet, la constitution de la République de Chypre, en 1960, a répondu à des dynamiques géopolitiques focalisées sur l’existence d’une minorité musulmane insulaire. Dans le prolongement des violences consécutives au phénomène de décolonisation, cette minorité a progressivement acquis un rôle déterminant dans la constitution d’une réalité politique indépendante, fondée sur le bicommunautarisme. Parallèlement à ce développement, les mutations identitaires de cette communauté méritent d’être étudiées de façon dynamique, au carrefour de l’identitaire et du spatial. De « minorité musulmane », elle est progressivement devenue une « communauté chypriote turque », à égalité de droit avec la communauté chypriote grecque, démographiquement majoritaire. Cet article a donc pour objet d’analyser les transformations identitaires des musulmans de Chypre sous l’effet d’une redéfinition de l’équation géopolitique régionale, dans l’abandon du statut minoritaire au profit de sa redéfinition communautaire inaliénable et pleinement constitutive de la République de Chypre.

Référence:

“L’évolution du paradigme minoritaire des musulmans de Chypre dans la construction de la République de Chypre (1960)” (Changes to the Minority Paradigm of the Cypriot Muslim Community during the Creation of the Republic of Cyprus (1960) in Religious Minorities, Integration and the State, Brepols, 2016, pp.103-117

Advertisements